top of page

sam. 25 sept.

|

Moret-sur-Loing

ECCE HOMO // Lionel Sabatté - vernissage

Lionel Sabatté offre au prieuré une revisite de sa pièce maîtresse Human Condition, crée en 2016 pour les Nuits Blanches à Paris de 2017. Cette pièce va épouser magnifiquement notre prieuré du XII ème siècle par son authenticité et sa fragilité.

Les inscriptions sont closes
Voir autres événements
ECCE HOMO // Lionel Sabatté - vernissage
ECCE HOMO // Lionel Sabatté - vernissage

Heure et lieu

25 sept. 2021, 18:00 – 21:00

Moret-sur-Loing, 9 Rue du Peintre Sisley, 77250 Moret-sur-Loing, France

A propos

Attention planning modifié suite à un contre-temps...

PREVIEW d'ECCE HOMO

Vendredi 24 septembre à 18h en présence de Lionel Sabatté

Suite à un contre-temps d'une rentrée culturelle mouvementée, Lionel Sabatté ne pourra être présent au vernissage, initialement prévu samedi à 18h. Toutefois, nous maintenons l'inauguration officielle samedi à 18h, l'équipe du Mur se fera un plaisir de vous accueillir et de vous présenter l'exposition ECCE HOMO.

Maintien de l'inauguration officielle samedi 25 septembre à 18h

Toute l'équipe du Mur, portée par son président, Gabriel Omnès,  vous présentera l'exposition, et la volonté que Lionel a voulu insuffler pour celle-ci.

FINISSAGE - Cocktail

Samedi 23 octobre à partir de 17h

Afin de fêter ce magnifique événement,  un finissage lié d'une médiation avec Lionel Sabatté sera tenu lors duquel vous pourrez rencontrer et posez toutes vos questions à Lionel Sabatté en direct, moment qui sera suivi d'un cocktail amical et convivial.

Nous vous remercions par avance de votre compréhension.

L équipe du Mur

ECCE HOMO 

De l’obscurité jaillit l’étincelle créatrice de Lionel  Sabatté, subjugué par l’intensité des œuvres d’art  pariétales du Paléolithique qu’il contemplait,  influençant très tôt sa pratique – sans cesse  renouvelée – qui amenuise la frontière entre la notion  de « vivant » et l’inanimé. Passeur du temps, il nous  oriente sur ce cheminement jalonné de peintures, de  dessins et sculptures aux matériaux insoupçonnés :  ferraille ; peaux mortes ; ciment ; épices ; poussières ;  pigments...rendant à l’Evolution un hommage vibrant. 

Cohabitant d’ordinaire avec tout un bestiaire et une  flore fantastique issue du genre littéraire, les humans  de l’artiste aux allures de revenants s’émancipent  grâce à Ecce Homo. Ils s’extirpent de leur état fossile,  déambulant, placides, entre les piliers ou dans les  absidioles du Prieuré, dont le sol jonché de corps  épars, morcelés, se mue en un précieux vivier. Au  stade embryonnaire, Bustes et jambes-vestiges en  réserve fusionnent pour incarner Fragments, série qui  impressionne par le renversement des codes que ses  figures opèrent : l’expression éthérée de leurs visages,  assimilable à la statuaire classique, se conjugue  élégamment avec leur langage postural archaïque  alternant soumission et parade-riposte, le genou à  terre, elles sont prêtes à agir. Ces êtres en devenir  puisent leur force de la loi d’attraction-répulsion qui  guide leur géniteur dans son processus créatif : à leur  vision, nous faisons face à la monstruosité de notre  propre nature. 

S’amorce à présent un zoom sur l’espèce que les  tableaux abstraits sur plaques de métal suggèrent,  intégrant à leur composition le phénomène d’oxydation  que l’on retrouve en intracellulaire, au coeur de la  respiration, libérateur de l’énergie nécessaire à notre  bon fonctionnement. Retravaillées à la peinture  à l’huile, les traces d’étain, de bronze, de rouille  laissent place à notre imaginaire enclin à discerner les  premières formes de vie apparues sur Terre, dans les  mers chaudes, il y a environ 3,5 milliards d’années...

Chloé Macary

Dossier de presse

Exposition du 24 septembre au 24 octobre 2021 

Du vendredi au dimanche et jours fériés : de 14h à 19h en septembre, de 14h à 18h en octobre 

Entrée libre avec pass sanitaire

Commissariat/ contact

virginie Prokopowicz 

0608684030

contact@lemurespacedecreation.com 

Chloé Macary Médiatrice du Prieuré 0683239128

Partager l'événement

bottom of page